Combien de fois sommes-nous censés faire pipi chaque jour ?

Combien de fois sommes-nous censés faire pipi chaque jour ?

La fréquence de nos aller-retours aux toilettes est influencée par de nombreux facteurs. Certains nécessitent un traitement, tandis que d’autres peuvent être résolus en modifiant quelques habitudes quotidiennes, comme la consommation de caféine et d’alcool.

Bien qu’aucun nombre fixe ne soit considéré comme « normal », une personne en bonne santé urine en moyenne six ou sept fois toutes les 24 heures. Faire pipi entre quatre et dix fois par jour peut également être considéré comme « normal », si cette fréquence n’interfère pas avec la qualité de vie de la personne.

Plusieurs facteurs peuvent influencer ce chiffre : les médicaments, les aliments, les boissons, car l’alcool et la caféine augmentent la production d’urine, ainsi que certaines maladies. L’âge et la taille de la vessie comptent aussi. Pendant la grossesse, les changements hormonaux et la pression exercée sur la vessie peuvent également augmenter le débit urinaire. Cette fréquence élevée peut se poursuivre jusqu’à huit semaines après l’accouchement. Beaucoup de gens urinent plus souvent, surtout la nuit, à mesure qu’ils vieillissent.

Vous pensez allez trop souvent ou pas assez aux toilettes ? Le fait d’uriner trop rarement ou trop fréquemment peut indiquer une condition sous-jacente, surtout lorsqu’elle s’accompagne de certains symptômes comme : un mal de dos, du sang dans l’urine, une urine trouble ou décolorée, une difficulté à uriner, de la fièvre, des fuites urinaires, des douleurs lors de la miction ou une urine très odorante. Dans ce cas, il est essentiel de consulter un médecin.

S’hydrater et renforcer les muscles

En effet, comme le rappelle , il existe des maladies qui modifient la fréquence urinaire, telles que l’infection des voies urinaires, une vessie hyperactive, une cystite interstitielle, le diabète, une hypocalcémie ou une hypercalcémie, une drépanocytose, des problèmes de prostate, ou une faiblesse du plancher pelvien après l’accouchement.

Au delà de ces pathologies, si une personne consomme de grandes quantités de liquides, en particulier des boissons contenant de la caféine, elle peut remarquer une augmentation des mictions. Si elle ne s’hydrate pas suffisamment, elle remarquera une déshydratation et une diminution du débit d’urine. Pour mieux gérer les problèmes de miction fréquente ou trop rare, vous pouvez commencer par limiter ou éviter la consommation de boissons gazeuses, de caféine et d’alcool. Pensez à boire huit verres d’eau par jour. Il est important de faire pipi avant et après les rapports sexuels. Enfin, des exercices de Kegel, ainsi que le maintien d’un poids équilibré, peuvent vous aider à renforcer les muscles affaiblis du plancher pelvien.