Désir sexuel et amour, deux notions à ne pas confondre

Désir sexuel et amour, deux notions à ne pas confondre

L’amour est une émotion que l’on ressent pour une autre personne.  Il peut débuter de façon brusque (par exemple par un coup de foudre) ou s’installer progressivement dans le temps. Il constitue le noyau central de l’intimité et de la complicité du couple. Il naît quand on pense avoir trouvé la personne idéale (capable de combler une bonne part de nos rêves), dont le caractère semble convenir au notre. Par ailleurs, l’être aimé  nous renvoie une image positive de nous-même.

Par ailleurs, le désir sexuel, est l’envie d’avoir un contact sexuel pour répondre à un besoin et en retirer du plaisir.  Il peut se manifester avec ou sans la présence du sentiment amoureux.

Il est fondé sur le fantasme (la  capacité à imaginer son plaisir et à se projeter dans sa réalisation). La personne à tendance dans ce cas à imaginer  un corps en forme, un esprit tonique, la taille du sexe etc.  Et il  est conditionné par une seule chose. Comment donner et obtenir du plaisir.

2-Ce qu’il faut savoir

Tout le monde ne vit pas un amour, alors que tout le monde doit nécessairement trouver une façon de vivre sa sexualité. Mais quand quelqu’un vit un amour, il peut arriver qu’il n’y ait pas d’échange sexuel avec l’être aimé. On pourrait le constater chez les couples stables et équilibrés. Chez eux la sexualité n’est pas le centre d’intérêt.

En effet, avoir une vie sexuelle implique un aspect fondamental autre que d’aimer. Il faut être capable de jouer avec son excitation corporelle et psychique. C’est un  jeu qui se pratique seul ou avec un et / ou des partenaires, occasionnels ou temporaires. La forme que prend la réalisation de la vie sexuelle dépend pour une part du choix personnel d’un projet de vie (célibat, chasteté, partenaires multiples, fidélité…). Elle dépend aussi beaucoup des hasards de l’existence, des personnes rencontrées, de leur plus ou moins grande coopération au projet initial.

Pour certaines personnes, l’amour a un effet déculpabilisant sur la sexualité. Elles pensent qu’aller avec un partenaire serait le transformer en objet sexuel. Du coup l’idée n’est acceptée que par le désir d’enfantement.

NB : Aimer rend sa noblesse et sa pureté à la sexualité. Mais il est utopique de croire qu’aimer donnera magiquement la compétence pour l’échange de plaisir.