Ménopause : monter les escaliers pour réduire la pression artérielle

Ménopause

Si vous n’avez pas le temps ou l’argent pour suivre un entraînement physique et du renforcement musculaire, pourquoi ne pas essayer de monter régulièrement les escaliers? Cette pratique permet d’abaisser la pression artérielle, mais renforce également la force des jambes, en particulier chez les femmes ménopausées.

Monter les escaliers abaisse la pression artérielle et renforce également la musculature des jambes, en particulier chez les femmes ménopausées avec des carences en œstrogènes qui sont plus sensibles aux problèmes vasculaires et musculaires, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Menopause.

L’exercice est bon pour la santé. Mais pour les femmes ménopausées, il est essentiel d’identifier la bonne pratique pour atteindre les bénéfices désirés sans créer de problèmes de santé supplémentaires. En effet, l’entraînement de résistance à haute intensité, par exemple, est une intervention efficace pour réduire la perte de la force musculaire liée à l’âge chez les femmes ménopausées. Mais, il a également le potentiel d’augmenter la pression artérielle chez les adultes atteints de pré-hypertension ou d’hypertension. Ces effets négatifs ont été minimisés en combinant l’entraînement aérobie et la résistance, mais il existe des obstacles qui empêchent de nombreuses femmes de profiter de ces avantages. Comme le manque de temps, d’argent, le mauvais temps et la gêne.

Une solution simple pour lutter contre les effets de la ménopause

Les chercheurs de la North American Menopause Society (NAMS) aux Etats-Unis a mené une étude avec des femmes coréennes post ménopausées. Elles s’entraînaient quatre jours par semaine à raison de cinq fois par jour.

Les résultats de l’étude a conclu que monter des escaliers entraînait une réduction de la raideur artérielle et de la tension artérielle, ainsi qu’une augmentation de la force des jambes chez les femmes postménopausées hypertendues de stade 2. Cette pratique améliore la condition cardiorespiratoire et la force musculaire des jambes chez les femmes ménopausées et offre des avantages supplémentaires comme la perte de la masse graisseuse, l’amélioration des profils lipidiques et la réduction du risque d’ostéoporose.

«Cette étude démontre comment des interventions simples comme monter des escaliers peuvent être efficaces pour prévenir ou réduire les effets négatifs de la ménopause et de l’âge sur le système vasculaire et les muscles des jambes des femmes ménopausées hypertendues», explique le Dr JoAnn Pinkerton, directrice exécutive du NAMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *